Qui sommes-nous ?

Les artistes en résidence

Dark artist · Blackworker

Galeriste et Community Manager

qui-sommes-nous-equipe-sandra-02-160px
Sandra
Chargée d'accueil · Galeriste · Community Manager

Sandra s’occupe du Cabinet de curiosités, organise les événements culturels (expositions, conférences) et gère toute la communication du lieu. Elle t’accueille également pendant les horaires d’ouverture de Vapeur d’Encres, répond à tes questions et t’accompagne dans ton projet.

Découvre Vapeur d'Encres en vidéo !

Les origines de Vapeur d'Encres

Vapeur d'Encres est né en 2017 par une passion commune : l'art quelque soit le support.

Nous souhaitons aussi offrir la meilleure expérience de tatouage possible : un espace rassurant et sécurisant, avec un accompagnement tout au long du processus du tatouage jusqu’à la cicatrisation, sans compromis sur la qualité du matériel.

Nous souhaitons également s’ancrer dans le quartier comme un espace culturel, par l’organisation des expositions et des conférences, ouvertes à tou.te.s.

C’est par cette volonté de mettre en commun nos compétences que nous – Laurelarth (artiste tatoueuse) et Sandra (galeriste et community manager) – avons créé Vapeur d’Encres.

L'univers

Vapeur d’Encres se veut atypique et arbore un univers Steampunk. Son esthétique est incroyable car elle mêle le bestiaire et l’herbier du XIXème aux symboles mécaniques et technologiques.

Pour nous, le Steampunk représente les notions fondamentales du savoir-faire artisanal et du Do It Yourself

La revalorisation des objets anciens, la récupération de matériaux et la déconstruction des besoins de consommation permettent d’embrasser un mode de vie plus alternatif.

Ainsi, le Steampunk permet la promotion des idées, de la créativité, de l’inventivité et de l’imagination, tout en questionnant les normes et la société.

Le Cabinet de curiosités

Nous souhaitons faire découvrir l’art sous toutes ses formes et faire vivre des expériences artistiques et intellectuelles grâce au croisement de plusieurs champs disciplinaires.

On parle de nous !

Article de Jeanne Valude

Article de Dominique Gourat​

Article d'Hélène

Article de Léa